Un peu distrait ?

Ces objets vont vous sauver la mise

Vous perdez tout, vous ne retrouvez rien, et ça vous pourrit (un peu) la vie ? Vous n’êtes pas seul… Et les concepteurs d’objets connectés ont pensé à vous.
On ne s’en douterait pas forcément, mais la distraction est un véritable problème de société. Un petit fléau, même, si l’on en croit une étude de l’institut Ipsos pour Wistiki. Jugez plutôt : une bonne moitié des Français estime passer entre une demi-heure et 2h30 chaque mois à essayer de remettre la main sur ces satanés clés/téléphone/écharpe ou paire de gants (pas de mention inutile : c’est bien le « tiercé gagnant », dans l’ordre, des objets que nous égarons le plus souvent). Soit deux mois de notre vie ! Vous faites partie de ces nombreuses « têtes en l’air » ? On n’a malheureusement pas encore trouvé le traitement… Mais on a déniché quelques objets connectés qui peuvent aider.

1. Le porte-clé connecté, mieux que les objets trouvés

Qu’est-ce que c’est ?
Un petit traceur GPS tout simple, pourvu d’une attache pour l’accrocher à un trousseau de clé, un sac, le doudou adoré de son enfant ou pourquoi pas un vêtement… Il se connecte grâce au Bluetooth à un smartphone (iPhone pour tous les modèles, Android pour beaucoup d’entre eux, rarement Windows Phone) qui accueille une application dédiée.
À quoi ça sert ?
D’abord bien sûr à localiser avec précision l’objet auquel il est attaché : grâce au GPS, on retrouve sa position sur l’écran de son smartphone où on le fait sonner s’il est caché tout près… Mais ce n’est pas tout. Certains, comme le Wistiki, le Ti’Be ou le iCookie permettent de faire sonner votre téléphone (qu’on égare après tout aussi souvent que ses clés…) grâce à un petit bouton sur le porte-clé. Les deux premiers cités proposent également de faire appel à leur communauté d’utilisateurs : déclarez un objet perdu, et les autres possesseurs de Wistiki ou Ti’Be les plus proches remettront la main dessus pour vous.

2. La valise connectée : la bouée de sauvetage du voyageur

Qu’est-ce que c’est ?
Une valise à roulettes, mais bourrée d’électronique. Avant tout conçus pour résoudre l’infernal problème de la perte des bagages (82 000 sont égarés chaque jour dans les aéroports de la planète, soit un par seconde !), les modèles signés Delsey (Pluggage) ou Planet Traveller (Space Case 1) devraient être disponibles prochainement. Celle de Bluesmart est, elle, déjà en vente sur Internet.
À quoi ça sert ?
Pas uniquement à localiser sur l’écran de votre smartphone où se trouve votre bagage égaré. Les trois modèles concurrents ont en commun de vous permettre de recharger vos appareils électroniques (grâce à des prises USB reliées à une batterie interne), à vous indiquer leur poids car elles embarquent une balance (pratique pour éviter de payer un supplément à l’aéroport), à se verrouiller et déverrouiller à distance via l’application smartphone. Delsey et Planet Traveller permettent même l’ouverture par empreinte digitale… pour ceux qui oublient régulièrement leurs clés ou leurs codes.

3. Le pot de fleur connecté : pour les têtes en l’air qui n’ont pas les pouces verts

Qu’est-ce que c’est ?
Un « assistant jardinier » comme ceux conçus par Parrot, plus connu comme le spécialiste des drones. Ce pot de fleur connecté est indispensable pour tous ceux qui aiment les plantes vertes… même si cet amour n’est pas réciproque. Et ce grâce à quatre capteurs qui mesurent l’humidité du sol, la composition de l’engrais dans le sol, la lumière et la température de l’air.
À quoi ça sert ?
D’abord à vous épargner la corvée de l’arrosage (et surtout la culpabilité de l’avoir oublié plusieurs jours de suite) : le Parrot Pot mesure l’humidité de la terre en permanence, et devient donc rapidement capable de connaître les besoins en eau de la plante, et le bon moment pour lui en fournir. Si vous partez en vacances (moins d’un mois), il se transforme même en « plant sitter ». Et les autres capteurs vont lui servir à vous faire parvenir des alertes via l’application « Parrot Flower Power » sur smartphone : trop ou pas assez de lumière, manque d’engrais… Vous êtes averti.

 

> <
Rappel gratuit dans les 2hRappel gratuit
dans les 2h